logo slogan new

Publié le

A l’automne, Pierre-André Guinamand avait passé une journée à Pôle Emploi dans le cadre de l’action Duo Day à l’attention des personnes en situation de handicap afin de découvrir une entreprise ou une administration. Depuis, il a trouvé du travail et est devenu formateur.

Pierre-André Guinamand a saisi l’opportunité. Depuis novembre, il est employé par la jeune société Starting Five qui forme des demandeurs d’emploi à l’informatique, à la lettre de motivation, à la présentation lors d’un entretien professionnel.

Il forme les chômeurs aux techniques de recherche

Cet habitant de Saint-Just-Malmont, 35 ans, a bénéficié de ces techniques de recherche d’emploi. Il est depuis passé de l’autre côté et il fait partie d’une équipe de 14 formateurs sur la Loire et la Haute-Loire. Son travail se situe entre Le Puy et Monistrol et s’adresse à des travailleurs valides et non valides. « Un relationnel s’est rapidement créé », estime Pierric Escoriza, le créateur de Starting Five.

Pierre-André Guinamand fait partager son regard et son expérience à des demandeurs d’emploi. « J’essaie de leur redonner l’envie de travailler, de croire en eux. Les portes s’ouvrent toujours, il suffit de trouver les bonnes clés. »

Une carrière professionnelle chaotique

Pierre-André Guinamand a connu un parcours chaotique avec différentes expériences professionnelles et des périodes de chômage qui n’ont jamais dépassé les 18 mois. « J’ai travaillé 8 ans dans le secteur automobile pour l’aménagement de véhicules à destination de personnes handicapées. J’ai aussi travaillé au Sictom Velay Pilat à Saint-Just. Mon premier job était téléprospecteur dans les énergies renouvelables pendant six mois. Ce n’était pas facile mais ça m’a mis le pied à l’étrier. »

Faut-il évoquer son handicap ?

« Souvent, une personne handicapée demande si elle doit évoquer son handicap, surtout s’il n’est pas visible ? Il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse. Il faut voir le poste. Et si on vous demande, je pense qu’il faut être honnête. »

Aujourd’hui Pierric Escoriza veut s’appuyer sur son salarié pour gérer les tâches administratives de la structure Starting Five. « On a de bons résultats et de bons retours. »

Pierric ESCORIZA EMPLOI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'accepte que mes données et mon adresse IP soient envoyées au serveur au USA dans l'unique but de lutter contre le SPAM grâce auAkismet program.
More information on Akismet and GDPR.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.